AZERBAÏDJAN

AZERBAÏDJAN Mosquées Djuma et Ashura

Bakou - Mosquée Djuma
Imprimer

Aussi connue sous le nom de “mosquée du vendredi” (“Djuma” signifiant “vendredi” en azéri), la mosquée Djuma fut construite au XIIe siècle sur les vestiges d’un temple zoroastrien. Elle se situe à deux pas de la mosquée Ashura.

Son minaret entouré d’un balcon et de stalactites date du XVe siècle. Il fut construit au nord du site, au sein de la vieille ville. Le reste de la Mosqué fut reconstruit en 1899 grâce aux dons du philanthrope et homme d’affaires Haji Sheikhali Dadashov, dont la tombe a été aménagée à l’entrée de la mosquée.

La mosquée du vendredi a joué un rôle sociopolitique et culturel important dans l’Azerbaïdjan médiéval car elle a notamment accueilli des audiences de tribunaux, des procédures judiciaires ou encore le trésor public. Elle fut aussi l’un des rares monuments religieux de Bakou à échapper aux destructions staliniennes.

La mosquée Ashura, construite par Najaf Ashur Ibrahim en 1169, se situe à deux pas de la mosquée Djuma. 

L’édifice communément appelée “Mosquée des Lezghiens”, du nom d’une ethnie du Daghestan, qui a la grande époque du Pétrole, à la fin du XIXe, siècle a fourni de nombreux travailleurs à la ville de Bakou, et qui venaient s’y recueillir.

Durant les travaux de restaurations en 1970, les fouilles archéologiques ont permis de découvrir deux voûtes datant de la période des Sassanides (IIIe-VIIe siècles).

Carte - Mosquées Djuma et Ashura

AZERBAÏDJAN

Bakou - Mosquée Djuma

Bakou - Mosquée Djuma
Mosquée Djuma
Bakou - Mosquée Djuma
Mosquée Djuma
Bakou - Mosquée Djuma
Mosquée Djuma
Bakou - Mosquée Djuma
Mosquée Djuma
Mosquées Djuma et Ashura raconté par nos voyageurs
Soyez le premier, racontez nous votre voyage !
?>